10 conseils pour favoriser la biodiversité dans votre jardin

L'équipe de Gardenature vous a listé 10 conseils pour vous aider à préserver la biodiversité dans votre environnement proche.


1. Diversité des des plantes cultivées

Cultivez un mélange de plantes indigènes et non indigènes pour fournir du nectar et du pollen aux abeilles et autres insectes. Choisissez des plantes qui fleurissent à différentes périodes de l'année pour vous assurer que le pollen et le nectar sont disponible sur une longue période. Sélectionnez des arbres et des arbustes avec des baies pour les oiseaux et autres animaux.

2. Création d'un point d'eau

Créez un point d'eau dans votre jardin. Une petite mare, idéalement sans poisson, permettra aux amphibiens et libellules de se reproduire. Si la présence d'une mare n'est pas possible, un simple bain d'oiseaux ou une fontaine de galets fournira un endroit idéal pour que les animaux puissent s'abreuver.

3. Couper les plantes vivaces plus tardivement

Retardez la coupe des plantes vivaces jusqu'au printemps. Les têtes de graines qui restent fournissent une nourriture précieuse les oiseaux et autres animaux tout au long de l'hiver, tandis que les tiges et le feuillage fournissent un abri précieux pour insectes hibernants.

4.Recyclage des déchets organiques

Recyclez vos déchets organiques de cuisine et de jardin pour créer du compost pour le jardin. Le tas de compost vous fournira non seulement un excellent conditionneur de sol, mais abritera également des invertébrés et autres animaux et constitue un terrain d’alimentation riche pour les oiseaux et les coléoptères.

5. Création d'habitats naturels supplémentaires

Créez des habitats supplémentaires pour la faune en cultivant des plantes grimpantes contre les murs nus et les clôtures. Ces espaces fournissent une couverture et de la nourriture précieuses pour les oiseaux, les insectes et les mammifères, tout en ajoutant un intérêt supplémentaire à le jardin.

6. Utilisation du bois mort comme habitat

Le bois mort est un habitat précieux, abritant un large éventail d'invertébrés. Le bois mort peut être utilisé pour créer une pile de bois simple ou une sculpture intéressante permettant d'abriter de la vie.

7. Offrir une grande diversité d'habitat

Aidez la faune en fournissant des abris supplémentaires telles que des nichoirs  à oiseaux et de chauves-souris, des nids d'abeilles solitaires et des mangeoires à oiseaux. Les oiseaux peuvent recevoir de la nourriture, soit des graines achetées, soit des restes de nourriture en hiver uniquement pour les aider mais il faut les laisser se débrouiller le reste de l'année.

8. Laisser un zone de pelouse non tondue

Pensez à laisser une partie de votre pelouse non coupée. L'herbe longue est un excellent habitat pour les sauterelles, les coléoptères et les jeunes amphibiens, et fournit des gîtes pour les insectes tels que les demoiselles. Les graminées sont également une source importante de nourriture pour les chenilles de certains papillons.

9. Utilisation de paillis divers

Dans la mesure du possible, utilisez des paillis pour lutter contre les mauvaises herbes, sélectionnez des variétés de plantes résistantes aux maladies et utilisez méthodes de lutte culturale ou biologique pour lutter contre les ravageurs. Favoriser le développement d'un équilibre naturel avec la présence d'une large gamme de plantes et d'animaux.

10. Etre éco-responsable lors de ses achats

Réfléchissez bien à l'origine de tous les produits que vous achetez pour votre jardin. Assurez-vous que les plantes soit cultivées localement, que le matériel, les matériaux, les apports pour le sol que vous utilisez, comme le terreau, ne menace pas la biodiversité ailleurs, que ce soit en France ou à l'étranger.

En espérant que ces quelques conseils vous aideront pour profiter d'un jardin, d'un balcon, d'une terrasse avec une biodiversité de qualité, signe d'un bon équilibre environnemental.