Conseils pour l'emplacement et le nettoyage des nichoirs à oiseaux

Les principales choses à savoir avant d'installer un nichoir


Selon l'espèce à laquelle le nichoir est destiné, les nichoirs pour mésanges, moineaux ou étourneaux doivent être fixés de deux à quatre mètres d'un arbre ou d'un mur.

À moins que des arbres ou des bâtiments ne fassent de l'ombre au nichoir pendant la journée, orientez-le entre le nord et l'est, afin d'éviter que les rayons du soleil, les vents et la pluie ne pénètrent dans le trou du nichoir.

Veillez à ce que les oiseaux aient une voie de vol dégagée vers le nid, sans aucun obstacle devant l'entrée.

Si possible, inclinez légèrement le nichoir vers l'avant afin d'éviter toute pénétration d'eau dans le nichoir.

Il est préférable d'installer les nichoirs à oiseaux en automne. De nombreux oiseaux pénètrent dans les nichoirs en automne et en hiver, à la recherche d'un endroit approprié pour se percher (passer la nuit) ou pour se nourrir.  Ils utilisent souvent les mêmes nichoirs pour nicher au printemps suivant. Les mésanges n'étudient pas sérieusement les sites de nidification avant février ou mars.

Fixer votre nichoir avec des clous peut endommager l'arbre. Il est préférable de le fixer avec un système d'attache elastique ou avec du fil de fer autour du tronc ou de la branche. Utilisez un morceau de tuyau ou une section de pneu de voiture autour du fil pour éviter d'endommager l'arbre. N'oubliez pas que les arbres grandissent aussi bien en circonférence qu'en hauteur ; vérifiez donc la fixation tous les deux ou trois ans.

Des besoins différents selon les espèces

Les moineaux domestiques et les étourneaux utilisent volontiers les nichoirs placés en hauteur sous les avant-toits. Comme ces oiseaux nichent en colonies lâches, on peut en placer deux ou trois, espacés du même côté de la maison. Tenez-les par contre éloignés des zones où les hirondelles noires nichent habituellement.

Les nichoirs à façade ouverte pour les rouges-gorges et les troglodytes doivent être installés à faible hauteur, à moins de 2 m, et bien cachés dans la végétation.

Les nichoirs à oiseaux pour les gobe-mouches tachetés doivent être situés à une hauteur de 2 à 4 m, abrités par la végétation mais avec une vue dégagée.

Les nichoirs pour les pics doivent être situés à une hauteur de 3 à 5 m sur un tronc d'arbre, avec une trajectoire de vol dégagée et à l'abri des perturbations.

Deux nichoirs proches l'un de l'autre peuvent être occupés par la même espèce si ils se trouvent à la limite de territoires adjacents et si la nourriture naturelle est abondante. Si cette situation est courante à la campagne, elle est rare dans les jardins où l'on ne s'attend normalement qu'à un seul couple nicheur d'une même espèce. Les exceptions à cette règle sont les moineaux domestiques et arboricoles et les hirondelles de fenêtre, qui sont des nicheurs coloniaux. En installant différents nichoirs, on peut attirer plusieurs espèces.


Pourquoi et comment nettoyer un nichoir à oiseau


Les nids de la plupart des oiseaux abritent des puces et d'autres parasites, qui restent pour infester les jeunes oiseaux qui éclosent l'année suivante. Nous recommandons d'enlever les vieux nids à l'automne,  et même à partir du mois d'août, une fois que les oiseaux ont cessé d'utiliser le nichoir. Utilisez de l'eau bouillante pour tuer les parasites restants, et laissez la boîte sécher complètement avant de remettre la façade ou le couvercle. Les insecticides et les poudres anti-puces ne doivent pas être utilisés.

gamme de nichoirs à oiseaux